Lyon : l'homme abattu par un policier voulait tuer sa mère

Lyon : l'homme abattu par un policier voulait tuer sa mère

FAIT DIVERS – Les faits remontent à samedi soir dans le VIIème arrondissement de Lyon. Le fonctionnaire qui a ouvert le feu aurait agi en état de "légitime défense d'autrui".

Cela ne fait désormais guère de doute : le policier qui a abattu un homme de 42 ans samedi soir dans le VIIème arrondissement de Lyon a agi en état de "légitime défense d’autrui." Pour rappel, au moment des faits, le quadragénaire était en train de frapper violemment et à plusieurs reprises sa mère, âgée de 71 ans.

Alertée par des voisins, la police a tenté, sans succès, de se faire ouvrir la porte de cet appartement situé rue Saint-Jérôme. En faisant le tour du bâtiment, les forces de l'ordre ont toutefois pu s'apercevoir de la gravité des faits en regardant sous un rideau métallique. Un des cinq fonctionnaires sur place a alors tenté d'utiliser un pistolet à impulsion électrique de type Taser pour neutraliser l'agresseur mais sans succès. Le policier a alors sorti son arme et tiré à deux reprises.

Toxicomane et schizophrène

Touché, l'homme continuait de s'acharner sur sa mère, et ne s'est finalement effondré qu'au quatrième coup de feu. Le quadragénaire avait de sérieux antécédents psychiatriques et aurait récemment séjourné au Vinatier. Sa mère, hospitalisée (21 jours d'ITT), l'a même décrit comme étant toxicomane et schizophrène.

Ce lundi, dans des propos rapportés par le journal Le Progrès , le directeur départemental de la sécurité publique du Rhône, Albert Doutre, a affirmé avoir "la conviction" que les policiers "ont agi conformément à la nécessité de porter secours à une personne en péril", assurant au passage au policier ayant ouvert le feu de son "soutien", son "estime" et sa "confiance."
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - L'insuffisance de la vaccination et du dépistage est un "cocktail toxique", selon l'OMS

"Un provocateur à la Donald Trump" : la candidature d'Eric Zemmour vue par la presse anglo-saxonne

Pots entre collègues, cantine d'entreprise... Ce que préconise le gouvernement pour les repas au travail

VIDÉO - Los Angeles : le fiasco de "The One", la maison la plus chère du monde

Covid-19 : plus de 10.000 patients hospitalisés, "la situation est en train de s'aggraver", annonce Olivier Véran

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.