Lyon : manifestation contre l’extrême droite après une agression

Lyon : manifestation contre l’extrême droite après une agression

France
DirectLCI
MOBILISATION - Elle est organisée samedi en réaction à l’agression au couteau le week-end dernier de deux jeunes militants d’extrême gauche par des identitaires. Plusieurs d’entre eux sont actuellement en garde à vue.

Jour de manifs ce samedi à Lyon. Outre le rassemblement contre les "grands projets inutiles" , une mobilisation anti-extrême droite est également prévue. Le départ de la manifestation est prévu à 15 heures depuis la place Gabriel-Péri. Elle fait suite à l’agression, le week-end dernier dans le quartier Vieux-Lyon, de deux jeunes militants d’extrême gauche.

Ces derniers s’étaient battus avec des identitaires et avaient reçu des coups de couteau dans le dos. Les victimes avaient d’abord refusé de porter plainte avant de changer d’avis. Cinq suspects ont été interpellés par la police et placés en garde à vue ce jeudi. L’auteur présumé des coups de couteau s’est quant à lui présenté de lui-même à la police.

Fermeture d'un local exigée

Dans un communiqué diffusé ce vendredi, le Collectif de Vigilance 69 (CV 69) contre l’extrême droite évoque une "agression extrêmement grave qui aurait pu entraîner la mort." Ce samedi, un cortège défilera donc dans les rues de Lyon, mais la préfecture ne l’a pas autorisé à passer par Saint-Jean, lieu de la bagarre.

Une interdiction jugée "scandaleuse" et qui ne tend pour le CV 69 "qu'à entériner la territorialisation de ce quartier et sa transformation en zone de non droit." Enfin, le collectif demande une nouvelle fois la fermeture de La Traboule, ce local qui sert de lieu de réunion et de rassemblement aux identitaires. "Nous espérons qu'il ne faudra pas un mort, dans cette escalade de la violence, pour que cette décision soit enfin prise", indique-t-il.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter