Lyon : polémique autour du nouveau tarif de la piscine du Rhône

Lyon : polémique autour du nouveau tarif de la piscine du Rhône

France
DirectLCI
LOISIRS - Le prix du billet plein tarif est passé de 3,40 euros à 8 euros. Soit une augmentation de 135 %. Des collectifs se mobilisent pour un retour à la case départ.

Elle n'a pas encore ouvert ses portes que la polémique est déjà là. Ce lundi après-midi, plusieurs collectifs ont profité de la tenue du conseil municipal pour interpeller élus et passants au sujet du nouveau tarif - selon eux "exorbitant" - de la piscine du Rhône à Lyon (le prix du billet en plein tarif est passé de 3,40 euros à 8 euros, soit une augmentation de 135 %). Une piscine gonflable a été installée devant la mairie, et les mécontents ont distribué des tracts sous la pluie pour sensibiliser les Lyonnais à leur cause.

"La mairie devait trouver un moyen pour limiter l'affluence et le temps que les gens passent sur le site, c'est pour ça que les prix connaissent une telle hausse", estime Lionel Perrin, membre du collectif des Bonnets de bain, qui affirme qu'il "n'ira plus nager" à la piscine du Rhône. "Et puis, avec une telle augmentation, les publics populaires ne pourront plus venir."

Un plein tarif "marginal"

De son côté, la mairie de Lyon répond que cette hausse s'explique par les très importants travaux engagés sur le site ces vingt derniers mois (pour un coût total de 29 millions d'euros). "L'offre est beaucoup plus importante. Ce n'est plus une simple piscine, c'est davantage un centre de loisirs. Il existe aussi de nombreuses cartes de réduction, et l'accès est gratuit pour les enfants jusqu'à 6 ans, ce qui est rare. Le tarif à 8 euros reste donc marginal." La mairie assure également que cette augmentation n'a "pas de lien" avec les incidents et les incivilités qui s'étaient produits l'été dernier dans les bassins et en dehors.

Ce lundi, les manifestants ont indiqué souhaiter "un retour du prix d'entrée à 3,40 euros", et une pétition en ligne aurait récolté plus de 1 300 signatures. Une délégation a été reçue samedi par l'adjoint aux Sports, Yann Cucherat. "Chacun est resté sur ses positions", résume Lionel Perrin. Un bilan de la nouvelle tarification doit toutefois être tiré à la fin de la saison. La piscine du Rhône, elle, doit ouvrir au public d'ici vendredi, sans que l'on sache encore quel jour.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter