Lyon : quatre mois de prison pour l'homme aux 197 interpellations

Lyon : quatre mois de prison pour l'homme aux 197 interpellations

JUSTICE – Agé de 33 ans, il a été jugé en comparution immédiate ce vendredi. Mercredi, Il avait violenté une jeune fille de 17 ans dans un bus.

Comment, alors que l'on n'est âgé que de 33 ans, peut-on avoir été interpellé près de 200 fois par la police ? C'est la question à laquelle a tenté de répondre le tribunal de Lyon ce vendredi. En effet, mercredi en fin d'après-midi, un homme a été arrêté par les forces de l'ordre pour la 197ème fois de son existence .

Il venait d'insulter et de pousser violemment dans le dos une jeune fille de 17 ans dans un bus qui circulait boulevard de la Croix-Rousse, ce qu'un témoin a pu assurer. Jugé en comparution immédiate, l'agresseur présumé a nié les faits, réfutant toute insulte et expliquant avoir bousculé la mineure de manière involontaire. "La vidéo du bus n’a pu confirmer l’agression telle qu’elle a été décrite par la victime et le témoin", a souligné l'avocat du prévenu dans des propos rapportés par le journal Le Progrès .

Trente peines de prison

Pourtant, son client, titulaire d'un CAP de serveur mais qui n'a plus travaillé depuis 2003, est donc largement connu des services de police pour des affaires de vols, de violences ou de stupéfiants. Un parcours entamé par une fugue dès l'âge de 14 ans, d'où ce nombre édifiants d'interpellations.

Outre ses 197 arrestations, l'homme a déjà été condamné trente fois à des peines de prison, et aurait passé, en tout, une dizaine d'années derrière les barreaux. Le prévenu a cette fois été condamné à quatre mois d’emprisonnement sans mandat de dépôt. La procureure avait requis huit mois de prison ferme avec incarcération immédiate.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

EN DIRECT - Covid-19 : Véran brandit la menace d'"une vaccination obligatoire" pour les soignants dès septembre

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Alerte météo : le département de l'Eure toujours en vigilance orange pour risque de crues

"La région ne peut pas appartenir à ceux-là" : Bernard Tapie ne veut pas de Thierry Mariani en Paca

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.