Lyon se met en quatre pour Xi Jinping

Lyon se met en quatre pour Xi Jinping

DirectLCI
DIPLOMATIE – Le président de la République populaire de Chine arrivera mardi soir et repartira mercredi midi. Après un dîner à l'Hôtel de ville, il visitera le siège de bioMérieux ainsi que l'Institut franco-chinois avant de partir pour Paris. Le tout accompagné d'un dispositif de sécurité tout à fait exceptionnel.

Ce n'était plus arrivé depuis 1999. Voilà quinze ans et la visite de Jiang Zemin qu'un président de la République populaire de Chine n'était plus venu à Lyon . Ce mardi soir, Xi Jinping et son épouse Peng Liyuan seront accueillis par Laurent Fabius à l'aéroport Saint-Exupéry et se rendront à l'hôtel de ville pour un dîner de gala.

Le lendemain matin, la délégation chinoise, qui aura passé la nuit dans un hôtel Sofitel Bellecour entièrement privatisé, visitera les laboratoires Mérieux à Marcy-l’Étoile et l'Institut franco-chinois (Lyon Vème) avant de rejoindre Paris. Tout au long de la visite officielle, un dispositif exceptionnel sera mis en place, lequel est pour l'essentiel tenu secret… pour des raisons de sécurité. La préfecture du Rhône recommande notamment "d'éviter la presqu'île de Lyon mardi soir entre 19 heures et 22 heures", ainsi que "les quais du Rhône rive droite de 18 heures 30 à 20 heures". Le réseau TCL sera également impacté, puisque la station de métro Hôtel de Ville sera complètement fermée entre 17 heures et 23 heures.

"Un peu disproportionné"

Au siège social de l'entreprise BioMérieux à Marcy-l’Étoile, c'est également l'effervescence depuis plusieurs semaines. Il faut dire qu'entre Alain Mérieux et la Chine, l'histoire d'amour (et de business) dure depuis 35 ans, ce qui explique la venue de Xi Jinping mercredi. "Les vitres du bâtiment de la direction ont été changées pour d'autres plus épaisses, les murs lavés, les peintures et le goudron sont refaits en rouge, et les jardiniers aussi sont à pied d’œuvre depuis longtemps", confie une employée, qui estime "un peu disproportionnés" les moyens déployés pour la visite de Xi Jinping, laquelle ne doit durer qu'une quarantaine de minutes.

Contacté par metronews, le groupe Mérieux assure que "ces travaux auraient été faits de toute manière" et que la venue du président chinois "a simplement un peu accéléré les choses." "C'est un très grand honneur de le recevoir", insiste l'entreprise spécialisée dans le diagnostic médical in vitro.

Plus d'articles

Sur le même sujet