Lyon : un avocat victime de propos homophobes ?

Lyon : un avocat victime de propos homophobes ?

France
DirectLCI
JUSTICE - Un avocat du barreau de Lyon dénonce les propos homophobes prononcés par l'un de ses collègues. Face à l'absence de réaction de son Ordre, il pourrait désormais porter plainte contre l'un de ses confrères.

S'il affirme qu'il n'est pas militant pour la cause gay, Pierre Fronton, un avocat du barreau de Lyon, pourrait bien entrer dans le combat. En décidant de s'exprimer dans le quotidien 20 Minutes , cet avocat dénonce les propos homophobes dont il aurait été victime de la part d'un autre avocat.

L'affaire commence il y a 8 mois, alors que les deux hommes se trouvaient dans le bureau du bâtonnier. "En préambule, mon confrère a lâché : monsieur le bâtonnier, il faut que vous compreniez une chose : je suis normal, moi. Je ne suis ni gaucho, ni homo", affirme Pierre Fronton. Une autre avocate, présente lors de ce face-à-face, a confirmé la véracité de ce témoignage. "Cette phrase m'a choquée. Ce sont des propos homophobes et cela constitue une infraction. Qu'un avocat puisse dire cela dans la maison de l'Ordre en toute impunité me choque d'autant plus", a-t-elle affirmé.

Aucun blâme prononcé

Maître Fronton se dit choqué que l'Ordre des avocats n'ait émis aucun blâme et aucune remontrance à l'égard de l'avocat incriminé. "Comme s'il ne fallait pas faire de vagues", estime-t-il. Contacté par 20 Minutes, l'entourage du bâtonnier aurait indiqué "n'avoir pas encore pris position face à ce litige" mais "n'envisage pas de lancer des poursuites". 

Aujourd'hui, Pierre Fronton envisage de porter plainte contre son confrère pour se faire entendre. L'avocat incrimé n'a pas souhaité commenter ces informations.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter