Lyon : un centre pour traiter sa phobie de l'avion

Lyon : un centre pour traiter sa phobie de l'avion

DirectLCI
THÉRAPIE – Un centre de traitement de la peur de l'avion (CTPA) vient d'ouvrir ses portes dans le VIIème arrondissement de la capitale des Gaules. La formation est menée par un pilote-instructeur et une psychologue. Une mise en situation dans un simulateur de vol est également proposée.

Comme 10 % des Français, Lucile a une peur bien spécifique. Celle de prendre l'avion. La jeune Lyonnaise de 23 ans, professeur dans un lycée, n'a plus mis les pieds dans un appareil depuis près de douze ans. " A l'époque, je n'avais pas eu de crainte, le vol s'était déroulé sans encombre, confie-t-elle. Mais depuis, il y a eu les événements du 11-septembre, beaucoup de films catastrophe, sans parler du fait que je n'aime pas ce que je ne contrôle pas… Pour moi, prendre l'avion signifie accepter sa mort."

Ce dimanche, Lucile a donc participé au tout premier stage organisé à Lyon par le centre de traitement de la peur de l'avion (CTPA), qui vient d'ouvrir ses portes dans les locaux du simulateur de vol Aviasim , dans le VIIème arrondissement. "La formation se déroule en trois étapes, détaille Xavier Tytelman, l'un des formateurs. Un pilote-instructeur commence par un cours d'aéronautique, pour expliquer les différentes étapes d'un vol, et pourquoi tel bruit ou telle perturbation peut se produire à tel moment.

Chasser les pensées irrationnelles

Puis une psychologue précise, notamment grâce à des exercices de respiration, comment garder son calme et éviter d'être pris de crises de paniques. Enfin, les stagiaires sont mis en situation dans un simulateur de vol. Quand il sait ce qu'il se passe dans le cockpit, le passager accepte mieux sa peur." Car selon Christelle Quenard, docteur en psychologie au CTPA, la phobie de l'avion provient souvent "d'un manque de contrôle de la situation. Des pensées irrationnelles prennent alors le pas sur la réalité."

A Lyon, les stages seront proposés à une fréquence d'un ou deux dimanches par mois. Le coût d'une formation s'élève lui à 430 euros, mais il est possible de la faire financer via le droit individuel à la formation (DIF), et certaines mutuelles prennent en charge tout ou partie de la thérapie. "Ne plus prendre l'avion commence à devenir réellement handicapant, d'autant que je ne peux pas concevoir ma vie sans voyages, ajoute Lucile. Dans l'idéal, j'espère pouvoir me lancer dès cet été."

Infos : www.peuravion.fr
 

Plus d'articles