Lyon : un voleur unijambiste trahi par son ADN

FRANCE
FAIT DIVERS – L'homme de 31 ans était déjà incarcéré dans la prison de Villefranche-sur-Saône. Son ADN avait été relevé dans une boulangerie cambriolée et l'individu avait également été identifié par la vidéoprotection dans deux autres affaires.

Visiblement, il appréciait les commerces d'alimentation. Ce mardi matin 9 heures 30, un homme de 31 ans a été extrait de la Villefranche-sur-Saône par les enquêteurs de la direction départementale de la sécurité publique du Rhône (DDSP 69). Selon la police, son ADN avait été relevé dans une boulangerie cambriolée le 21 août dernier et située cours Charlemagne, dans le IIème arrondissement de Lyon.

Boulangerie, boucherie…

Le trentenaire, par ailleurs unijambiste, avait également été identifié par des caméras de vidéoprotection comme étant l'auteur d'un vol par effraction et d'une tentative commis le 23 octobre 2014 dans une boucherie et une boulangerie de l'avenue Charles-de-Gaulle à Charbonnières-les-Bains, une commune de l'agglomération lyonnaise. L'homme doit être présenté au parquet ce mercredi.
 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter