Lyon : une "Manif pour tous" à l'accent international

Lyon : une "Manif pour tous" à l'accent international

France
DirectLCI
CONTESTATION - Environ 20 000 personnes ont défilé entre Rhône et Saône ce dimanche après-midi. Parmi elles, plusieurs ressortissants étrangers perfois venus de loin pour prendre part au cortège.

Le phénomène dépasse les frontières. Ce dimanche après-midi à Lyon, environ 20.000 personnes (le double selon les organisateurs) militantes ou sympathisantes de "La Manif pour tous" (LMPT) se sont rassemblées place Bellecour et ont ensuite lentement défilé pour défendre leur conception de la famille traditionnelle et afficher leur refus de la gestation pour autrui (GPA), de la procréation médicalement assistée (PMA) ou encore du programme "ABCD de l’égalité" expérimenté par le gouvernement. Le cortège, composé de très nombreuses familles, comprenait des manifestants venus de la région lyonnaise, bien sûr, mais aussi du centre et de toute la moitié sud de la France (Dijon, Montpellier, Toulouse, Lourdes, Nice…).

Contrairement à l’an passé lors des rassemblements contre le mariage des couples de même sexe, des manifestants sont également venus d'encore plus loin pour rallier la capitale des Gaules. Des ressortissants Suisses, Espagnols, Allemands, Polonais et même des pays du Maghreb, ont ainsi garni les rangs de LMPT. "Cette cause, à savoir la défense de l’enfant, mérite que l’on fasse le déplacement, explique Ulrika, originaire de Lodz, en Pologne. Ce sont des amis français qui nous ont convaincus de venir, mon mari et moi." Alain, lui, a fait la route depuis Genève.

Envoyer un message à l'Europe

"Je suivais les différentes manifestations depuis chez moi, mais là, j’ai décidé de participer. Car c’est un message à l’ensemble de l’Europe que nous voulons envoyer", lance-t-il, un drapeau LMPT à la main. Sur la grande scène installée place Bellecour, Anne-Claude Girard, porte-parole du collectif des Adoptés pour l’enfance, prend la parole. Cette juriste lyonnaise vit en Belgique et n’hésite pas à s’en prendre ouvertement au gouvernement français.

"Le gouvernement socialiste avance masqué. Il dit qu’il n’y aura pas la PMA : c’est faux, archi faux ! La GPA, c’est la grossesse pour l’abandon ! La loi pour le droit au mariage des couples du même sexe est passée, mais on ne lâche rien !", s’exclame-t-elle devant une foule entièrement acquise à sa cause. Lyonnaise, française et internationale : la manifestation de ce dimanche dans la capitale des Gaules a peut-être rassemblé au-delà même des espérances des organisateurs.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter