"Macron n'a aucune compassion pour les animaux et la nature" : le coup de gueule de Brigitte Bardot contre le président

DirectLCI
COLÈRE - L'ancienne actrice et fervente activiste de la cause animale publie mercredi une lettre ouverte au gouvernement à l'occasion du lancement d'une campagne contre la fourrure par sa fondation. Elle dénonce avec vigueur l'inertie d'Emmanuel Macron sur ces sujets. Celle que l'on surnomme "BB" publiera le 25 janvier 2018 un livre-testament, intitulé "Larmes de combat".

"J'en ai marre !", a lâché Brigitte Bardot, avec le franc-parler qui la caractérise. "La cause animale est la cinquième roue du carrosse présidentiel." Interrogée par l'AFP, la Tropézienne a fustigé le comportement du président Macron au domaine de Chambord, qui y fêtait ses 40 ans avec son entourage. "Macron n'a aucune compassion pour les animaux et la nature : à Chambord, il vient de féliciter des chasseurs devant leurs gibiers encore chauds ! C'est scandaleux et très déplacé !"

La cause animale "cinquième roue du carrosse présidentiel"

Mardi, la Fondation Bardot, qu'elle a créée, a  lancé une nouvelle campagne de sensibilisation contre le port de la fourrure animale. Sur l'affiche, un homme porte un blouson, le sang ruissèle de son col en fourrure. "J'aime les animaux ... Morts !", indique le slogan repris sur un millier de panneaux, mentionnant l'adresse internet www.jeneportepasdefourrure.com.

Je suis très déçue aussi de la façon dont Nicolas Hulot se laisse mettre le grappin dessus par un gouvernement qui se fout de l'écologie.Brigitte Bardot, dans un lettre ouverte publiée dans Le Parisien du 27/12/17

À l'occasion de cette campagne, l'ancienne actrice signera dans le Parisien daté du 27 décembre une lettre ouverte sur le sujet, avec sa ferveur habituelle. Brigitte Bardot y cite les pays européens qui ont interdit la chasse à courre, l'abattage des animaux sans étourdissement, le gavage des oies et des canards, l'exploitation des animaux dans les cirques et l'élevage pour la fourrure. 


Elle finit par s'interroger : "Et la France ?". Pour tenter de répondre à cette question, elle cite un passage de l'écrivain et prix Nobel de littérature Romain Rolland : "La cruauté envers les animaux et même déjà l’indifférence envers leur souffrance est à mon avis l’un des péchés les plus lourds de l’humanité".

"Déçue de Nicolas Hulot"

"J'ai écrit deux lettres ouvertes à Macron. Je n'ai eu aucune réponse. Je suis très déçue aussi de la façon dont Nicolas Hulot se laisse mettre le grappin dessus par un gouvernement qui se fout de l'écologie", a expliqué à l'AFP Brigitte Bardot.


"Je ne peux compter que sur l'opinion publique. Dans ma lettre ouverte, je mets en lumière tout ce que font les pays d'Europe pour les animaux. Tous font quelque chose, sauf la France qui est mon pays. Je suis connue dans le monde entier pour être la protectrice des animaux. C'est scandaleux que mon pays ne fasse rien", a souligné la présidente de la Fondation Bardot.

Un nouveau livre prévu en janvier 2018

Brigitte Bardot publiera par ailleurs le 25 janvier un "livre-testament" qu'elle présente comme "le bilan de son existence, de son combat en faveur des animaux et la confession profonde de (son) dégoût", a-t-elle annoncé.


"Ce sera le bilan de mon existence. Il s'intitulera "Larmes de combat". Je n'écrirai plus jamais d'autres livres. Ce sera le bilan total de ma vision des choses, de la Société, de la façon dont on est gouvernés, de la façon dont on traite les animaux dans mon pays", a-t-elle indiqué. Son dernier livre remonte à 2003. "Un cri dans le silence" (éditions du Rocher) avait fait polémique avec des prises de position radicales. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter