Magistrat assassiné : des scellés importants détruits par erreur, "une catastrophe" pour l’avocat de la famille Borrel

DirectLCI
Ultime rebondissement dans l’affaire Borrel, du nom du magistrat français assassiné à Djibouti il y a vingt ans. Les scellés détruits par erreur sont ceux qui ont été retrouvés près du corps de Bernard Borrel. Il y avait "un short, des sandales, des mouchoirs… des éléments importants pour la manifestation de la vérité" a regretté l’avocat de la famille Borrel, Laurent de Caunes, joint par LCI.

Plus d'articles

Lire et commenter