Malaise des policiers : à bout de force, ils crient leur colère et dénoncent le manque de moyens

Malaise des policiers : à bout de force, ils crient leur colère et dénoncent le manque de moyens
FRANCE

Une semaine après la fusillade au cours de laquelle un braqueur fiché a grièvement blessé un policier la semaine passée, les forces de l'ordre doivent manifester ce mercredi devant le ministère de la Justice. Les policiers, célébrés en janvier dernier, se sentent aujourd'hui oubliés. Ils dénoncent les conditions de travail et le peu de moyens accordés.
Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent