Maltraitance animale : le statut de "lanceurs d'alerte ne les protégera pas"

Maltraitance animale : le statut de "lanceurs d'alerte ne les protégera pas"

Selon Brigitte Gothière, la porte-parole de l'association L214, la nomination d'un représentant de la protection animale dans chaque abattoir ne serait pas efficace. Elle pense notamment que "c'est difficile de raconter ce que font les collègues".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : Olaf Scholz, le futur chancelier allemand, favorable à la vaccination obligatoire

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

EN DIRECT - Eric Zemmour : "J'ai décidé de me présenter à l'élection présidentielle"

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.