Manque de modération des contenus : YouTube, Facebook et Twitter assignés en justice

Manque de modération des contenus : YouTube, Facebook et Twitter assignés en justice

Des tweets antisémites ou homophobes. Twitter, Facebook ou YouTube ne suppriment pas ou prou les contenus illicites, c'est ce que révèle une étude conjointe. Ces grands groupes se calqueraient sur une vision américaine de la liberté d'expression. Face au manque de transparence, SOS Racisme, l'Union des étudiants juifs de France et SOS Homophobie les assignent en justice.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

40% des nouveaux contaminés sont vaccinés en Israël : des failles dans le Pfizer ?

Disparition de Lucas Tronche, 15 ans, en 2015 : des débris de vêtements et des ossements retrouvés dans le Gard

John McAfee, créateur de l'antivirus du même nom, s'est suicidé dans sa prison en Espagne

EN DIRECT - "Ce n’est pas admissible que les soignants ne soient pas vaccinés", déclare Alain Fischer

"Mon père devrait être en prison" : l’audition de Britney Spears en 5 déclarations chocs

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.