Strasbourg maintient son marché de Noël, avec une sécurité renforcée

DirectLCI
MENACE - Le marché de Noël de Strasbourg, organisé à partir du vendredi 25 novembre, est maintenu aux dates prévues, mais la sécurité sera "affinée", a annoncé ce lundi le maire Roland Ries après l'interpellation de quatre Strasbourgeois impliqués dans un projet d'attentat terroriste.

"Strasbourg n'était pas visée", a affirmé ce lundi au cours d'une conférence de presse le maire, Roland Ries, deux jours après l'interpellation de quatre Strasbourgeois impliqués dans un projet d'attentat terroriste. "Sauf événement ou menace directe ou grave, le marché de Noël est donc maintenu", a-t-il déclaré. 


Mais, les mesures de sécurité seront "plus importantes que l'année dernière" avec "un dispositif encore affiné cette semaine", avant l'ouverture prévue vendredi 25 novembre, a-t-il précisé. Le centre-ville, ceinturé par la rivière l'Ill, deviendra ainsi une forteresse avec une quinzaine de checkpoints, des bornes anti-intrusions et une sécurité assurée par un important déploiement de policiers et de militaires.


Bernard Cazeneuve a confirmé son intention de "venir au marché de Noël (comme l'année dernière) pour bien prendre la mesure du dispositif", a ajouté Roland Ries.    

Arrêter le marché de Noël conforterait la propagande de l'organisation Etat islamiqueLe maire de Strasbourg

Une opération antiterroriste menée dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 novembre a permis de "déjouer un nouvel attentat en France" avec les interpellations de sept personnes à Strasbourg et Marseille, a affirmé ce lundi le ministre de l'Intérieur. "L'enquête doit encore dire si le projet déjoué était une action coordonnée visant à frapper plusieurs sites sur le territoire", a-t-il ajouté.


"L'une des personnes appréhendées à Strasbourg est un employé municipal. Il s'agit d'un animateur, ce qui me préoccupe", a reconnu le maire de l'Eurométropole qui se veut, malgré tout, rassurant. "Bernard Cazeneuve m'a confirmé que Strasbourg n'était pas visée. La cible était plutôt en région parisienne", a-t-il confié. "Arrêter le marché de Noël conforterait la propagande de l'organisation état islamique".

Tous les autres marchés de Noël en Alsace maintenus

Le marché de Noël de Strasbourg se tiendra donc bien du 25 novembre au 24 décembre. Il attire chaque année près de 2 millions de visiteurs, dont de très nombreux étrangers. Tous les autres marchés en Alsace, comme ceux de Colmar, Haguenau ou encore Mulhouse sont également maintenus sous haute sécurité. En Lorraine, le marché de Metz a d'ores et déjà ouvert ses portes ce week-end. 


Tout comme le marché de Noël de la Défense, le plus grand d'Ile-de-France, où le nombre d'agents de sécurité a été multiplié par trois. Les exposants doivent, par ailleurs, se soumettre à des contrôles plus stricts. Quant à la Fête des Lumières, à Lyon, elle sera maintenue cette année mais  l’événement sera "raccourci", a précisé Jean-Yves Sécheresse, adjoint à la mairie en charge de la sécurité. Trois jours, au lieu de quatre habituellement (8-10 décembre).

En vidéo

JT 13H - A Strasbourg, le marché de Noël placé sous haute-sécurité

En vidéo

JT 13H - A la recherche du sapin de Noël de Strasbourg

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter