Mariages chinois : reprise du procès six mois après le suicide du maire

FRANCE
Six mois après le suicide de Jean Germain, l'émotion est toujours présente à Tours pour la reprise du procès des mariages chinois. L'ancien maire de la ville n'avait pas supporté d'être mêlé à ce scandale. Le tribunal doit faire la lumière sur des soupçons de prise illégale d'intérêts et de détournements de biens publics autour d'une opération de promotion de la Touraine auprès de touristes chinois.
Lire et commenter