Marianne à terre matraquée par 2 policiers, l'oeuvre d'art urbain qui fait polémique à Grenoble

DirectLCI
Une oeuvre d'art urbain sur un mur de Grenoble, représentant une Marianne matraquée par deux policiers, suscitait une vivre polémique depuis ce week-end. La raison ? L'oeuvre a été réalisée dans le cadre d'un festival de street art subventionné par la mairie écologiste. Bernard Cazeneuve a réagi ce lundi.

Sur le même sujet

Lire et commenter