Marie-Arlette Carlotti mise en examen pour injure à caractère racial

Marie-Arlette Carlotti mise en examen pour injure à caractère racial
FRANCE

JUSTICE - L'ex-ministre, Marie-Arlette Carlotti a été mise en examen pour injure à caractère racial à l'encontre d'un militant socialiste.

Gros couac pour Marie-Arlette Carlotti. La députée socialiste des Bouches-du-Rhône vient d'être mise en examen pour injure à caractère racial révèle Le Lab . Une mauvaise nouvelle de plus pour l'ex-ministre après le rejet de ses comptes de campagne aux élections municipales.

Cette mise en examen fait suite à un échange plutôt vif avec un militant pendant la campagne. "Madame Carlotti a hurlé publiquement que je ne serais jamais sur sa liste en disant : "J'ai déjà un candidat arabe de la diversité sur ma liste. Il n'a qu'à aller voir Samia Ghali pour qu'elle le prenne sur sa liste dans les quartiers nord', accuse Hacen Boukhelifa.

L'ex ministre socialiste dément

Interrogée sur cet épisode, Marie-Arlette Carlotti assure n'avoir jamais tenu de tels propos. Hacen Boukhelifa avait été candidat à la primaire socialiste organisée pour désigner le candidat à l'élection municipale avant de se rallier à la candidate.

Lors d'une première comparution, le juge a entendu les témoins présentés par Hacen Boukhelifa et Marie-Arlette Carlotti. La députée risque au maximum 22.500 euros d'amende et six mois de prison.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent