Marseille est-elle toujours la capitale de la délinquance ?

FRANCE
SECURITE – Sur les neuf premiers mois de l’année, tous les indicateurs de faits de délinquance sont en baisse à Marseille et dans le département. De bons chiffres à mettre en perspective avec les règlements de comptes en augmentation sur la même période par rapport à 2013.

L’exception marseillaise en matière de délinquance est-elle en train de s’essouffler ? Régulièrement pointé du doigt, la seconde ville de France a connu en 2014 une baisse généralisée des faits de violence indique la préfecture de police.

Au 30 septembre 2014 et sur neuf mois, une dizaine d'indicateurs (atteintes à l'intégrité des personnes, atteintes aux biens, vols à main armée, vols avec violence, cambriolages, etc.) étaient en baisse à Marseille par rapport à la même période de 2013.

Des baisses, mais...

Illustration avec les atteintes aux personnes en baisse de 20,1 %, soit 10 320 faits. Les vols à main armée reculent de 28,2 % soit 217 cas. Les vols avec violence régressent eux de 34,5 %, soit 4036 cas. Spectaculaire baisse de 64,8 % des arrachages de colliers avec « plus que » 357 cas. Enfin les propriétaires de deux roues apprennent que les vols ont chuté de 17,9 % (1904 faits).

Autre point positif : les saisies d'armes. Au cours des dix premiers mois de l'année, 604 armes "qui avaient vocation à servir" selon le préfet de police, ont été saisies lors d'opérations de police dans le département, contre 433 au cours de la même période de 2013, soit une augmentation de 39,5%.

Vols à la roulotte et cambriolages en hausse

A Marseille, 299 armes ont été saisies de janvier à fin octobre 2014 contre 216 l'an dernier pendant la même période, soit + 38,43%

Seules fausses notes avec les vols à la roulotte (+ 7%) et des cambriolages (+ 3,4%). Sans compter les règlements de comptes. Sur les neuf premiers mois de 2014, 20 règlements de compte ont été enregistrés dans les Bouches-du-Rhône (17 en 2013), dont 14 à Marseille (16 en 2013).
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter