Marseille : fin des recherches pour un homme tombé d'un navire

Marseille : fin des recherches pour un homme tombé d'un navire

FAIT DIVERS – Les opérations de recherche ont été interrompues à 12h30 après la chute probable d’un homme du navire le "Carthage".

Une disparition étrange. Jeudi soir, vers 19h30, le capitaine du ferry le "Carthage" alerte, peu après avoir quitté la rade de Marseille, le Cross Méditerranée pour la chute probable d’un homme en pleine mer.

Aucun témoin n'a assisté à la chute. Seules les chaussures de cet homme d'environ 1m75 et d'âge "moyen" ont été retrouvées à l'arrière du navire précise la préfecture maritime

Une opération de recherche et de sauvetage, avec l’aide d’une vedette de la SNSM, d'un hélicoptère Dauphin et d'un avion Falcon, a aussitôt été mise en place dans le sud de la rade de Marseille, là où la victime serait tombée.

Recherches terminées

Les opérations de secours se sont poursuivis ce vendredi matin avec l’aide d’un avion Atlantique 2 de la marine nationale. Toute la matinée, il a balayé la route suivie par le "Carthage", soit 110 km depuis le port de Marseille, en tenant compte des possibilités de dérive de la victime dans la mer.

"L"avion a survolé la zone à 300 mètres mais il arrive à fin de potentiel (fin de carburant)", indique la préfecture maritime.

Le "Carthage" est un navire à passagers de la compagnie tunisienne de navigation construit en 1999. D’une longueur de 180 mètres, il peut emporter jusqu’à 2200 passagers et plus de 600 véhicule précise la préfecture maritime.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Terrasses, commerces, cinémas, mariages… les conditions des réouvertures à partir du 19 mai

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

Vaccination : adultes non prioritaires, on vous explique comment prendre rendez-vous dès à présent

Policier tué à Avignon : le collègue d'Eric Masson présent lors du meurtre reconnaît formellement le principal suspect

EN DIRECT - Tensions israélo-palestiniennes : la France appelle à un "usage proportionné de la force"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.