Marseille : nouveau préavis de grève à la SNCM

Marseille : nouveau préavis de grève à la SNCM

DirectLCI
CONFLIT SOCIAL - Un nouveau préavis de grève, le troisième depuis le début de l'année, vient d'être déposé par la CGT et la CFE-CGC, syndicats majoritaires à la SNCM. Ils réclament plus de clarté sur le futur plan de redressement.

La CGT, syndicat majoritaire, et la CFE-CGC ont déposé hier un préavis de grève reconductible à la SNCM à partir du 26 mars, face aux “menaces graves et imminentes” qui pèsent sur la compagnie maritime marseillaise.

Principal motif d’inquiétude des salariés : l’hostilité de l’actionnaire principal Transdev (66 %), codétenu par Veolia et la Caisse des Dépôts. “Les déclarations publiques répétées du PDG de Veolia, Antoine Frérot, portent un préjudice considérable à notre entreprise et rendent toujours un peu plus difficile le travail de ceux qui quotidiennement sont impliqués dans la transformation de la SNCM”, écrit la CFE-CGC dans son préavis.

Respecter le plan de redressement

“Plus grave encore, l’évolution inquiétante des positions du PDG de Transdev (Jean-Marc Janaillac, NDLR) au sein du conseil de surveillance, passant de l’abstention à l’opposition, puis menaçant clairement le directoire, nous fait craindre le pire pour l’après municipales", ajoute le syndicat des cadres navigants et de l’encadrement. “Il nous faut donc compter sur toute la détermination du gouvernement pour veiller à l’avenir de la SNCM (...), car le pire est malheureusement toujours d’actualité et qu’il y a urgence”, renchérit la CGT.

Au premier rang de leurs revendications, les deux syndicats demandent à l’Etat (actionnaire direct à 25 % de la SNCM, mais aussi indirect via la CDC) de respecter les engagements pris début janvier en faveur du plan de redressement de la société. La compagnie aux difficultés chroniques, est engagée dans un plan de redressement qui prévoit un renouvellement de la flotte, une augmentation du temps de travail et un plan de départ pour 500 postes (sur 2 600), le tout pour obtenir une meilleure productivité et remettre l’entreprise à flot.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter