Marseille : soulagement provisoire pour Sefo, le lycéen menacé d’expulsion

Marseille : soulagement provisoire pour Sefo, le lycéen menacé d’expulsion

DirectLCI
JUSTICE – Le tribunal administratif de Marseille a annulé jeudi l’obligation de quitter le territoire pour Sefo et de sa famille. Ils obtiennent un titre provisoire de séjour.

Une première victoire pour Sefo et sa famille. Scolarisé à Marseille, ce jeune lycéen ainsi que sa famille étaient menacés d’expulsion . Une décision contestée au début du mois par leur avocat au tribunal administratif de Marseille. Dans un verdict rendu jeudi, le tribunal a décidé d’annuler l’obligation de quitter le territoire.

Par injonction, le préfet des Bouches-du-Rhône a également pour obligation de leur délivrer un titre de séjour provisoire. Dans un communiqué, ce dernier a indiqué qu’il ne ferait pas appel de la décision, ajoutant que le titre provisoire "permettra à Sefo de terminer son année scolaire et de passer ses examens".

Le combat continue

A l’annonce de ce verdict, Sefo s’est dit "heureux" car il pourra tranquillement passer son bac, indique Me Thomas Callen, son avocat. "On a gagné le premier bras poursuit l’avocat, mais je suis partiellement satisfait du résultat car ces jugements impliquent que Sefo ne bénéficie toujours pas d'un titre de séjour permanent".

"Le préfet a fait le minimum syndical en lui délivrant un titre de séjour mais je crains que l’obligation de territoire soit renouvelée après le bac", redoute Me Callen, décidé à entamer pour le mois prochain une nouvelle action pour obtenir un titre de séjour définitif.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter