Marseille : tué d'une rafale de kalachnikov, sous les yeux de son fils de 9 ans

Marseille : tué d'une rafale de kalachnikov, sous les yeux de son fils de 9 ans

DirectLCI
FAIT DIVERS - Un homme a été tué d'une rafale de kalachnikov dans le 13ème arrondissement de la ville sous les yeux de son fils de 9 ans.

Nouveau règlement de comptes à Marseille. Un homme d'une quarantaine d'années a été tué mardi à Marseille d'une rafale de kalachnikov, sous les yeux de son fils. Les faits se sont déroulés aux alentours de 17 heures à proximité d'une école primaire dans la cité sensible de Val Plan, indique à metronews une source proche de l'enquête.

Le père et son enfant de 9 ans se trouvaient dans un véhicule de location, quand deux individus cagoulés ont mitraillé le pare-brise. Le garçon s'est réfugié derrière le siège, a expliqué le procureur de la République Brice Robin. "Cela relève du miracle qu'il n'ait pas été touché", a-t-il souligné, ajoutant que très choqué, il avait été pris en charge par sa mère et examiné par des médecins. La victime a été identifiée comme étant Medjou Lakhdar, connu des services de police pour trafic de stupéfiants et association de malfaiteurs. Il était le chef présumé du réseau de stupéfiants de la cité, a précisé une source proche du dossier.

Un nouveau meurtre au lendemain de la visite de Manuel Valls

Ce décès porte à deux, le nombre de victimes dans ce type de règlements de comptes à la kalachnikov depuis le début de l'année à Marseille. Deux autres homicides par balles ont par ailleurs été constatés en janvier à Marseille mais dans des conditions différentes.

En 2013, 17 personnes avaient été tuées dans des règlements de comptes a précisé lundi le ministre de l’Intérieur, Manuel Valls en visite à Marseille.  "Au lendemain des bilans que l'on pensait meilleurs, la triste réalité s'impose de nouveau et la série se poursuit", a réagi auprès le délégué zonal adjoint d'Alliance, David-Olivier Reverdy.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter