Marseille : un des responsables de l’Europride écroué pour trafic de cocaïne

Marseille : un des responsables de l’Europride écroué pour trafic de cocaïne

FAIT DIVERS - L'un des responsables de l'Europride à Marseille, Stany Marle, a été mis en examen et écroué dans une affaire de trafic de cocaïne, a-t-on appris mardi de source judiciaire.

L’Europride à Marseille continue de faire parler d’elle. Après l’échec de la manifestation gays et lesbiens à Marseille, en 2013, l’un de ces responsables, Stany Marle a été mis en examen et écroué pour son implication présumée dans un trafic de cocaïne.

Cet homme d'une trentaine d'années, très investi dans la vie associative locale, avait assuré la direction artistique du "Beach club Europride", l'une des animations phares de la manifestation européenne sur la plage.

Une centaine de grammes de cocaïne saisis

Outre la gestion un peu légère de cette manifestation, quelques centaines personnes s’y étaient rendues dans l’anonymat le plus complet, Stany Marle aurait assuré en parallèle un trafic de cocaïne dans la région. Quatre autres personnes ont également été interpellées.

L’enquête a débuté en 2013. Selon La Provence, la drogue était livrée à Roquevaire puis distribuée à Marseille par plusieurs intermédiaires. A l’issue des différentes perquisitions, les gendarmes ont saisi une centaine de grammes de cocaïne et une grosse somme d'argent en espèces.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : la quarantaine obligatoire mise en place dès samedi

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Emmanuel Macron annonce un assouplissement des restrictions de voyage début mai

Lire et commenter