Martigues : un convoi XXL pour Iter

Martigues : un convoi XXL pour Iter

DirectLCI
TRANSPORT– Lundi, une immense barge de 79 mètres a traversé Martigues, tractée par deux remorqueurs du port de Fos. Il s’agissait d’un convoi test de transport de matériaux destinés à la construction du réacteur d’Iter. Il arrivera à Cadarache, par la route cette fois, vendredi matin.

Elle est passée sans encombre. Lundi dernier, une barge mesurant 79 mètres long sur 11,4 mètres de large pour 1 200 tonnes a été remorquée depuis le quai Gloria, à Fos-sur-Mer, jusqu’au port de La Pointe de l’étang de Berre. A son bord, de simples blocs de béton, puisqu’il s’agissait d’un transport test. A terme, la barge sera chargée de composants destinés à la construction d’Iter, réacteur nucléaire utilisant le principe de la fusion.

C’est vers 14 heures que deux remorqueurs du port de Fos ont pris en charge la barge, accompagnés de deux navettes de la gendarmerie maritime. Après avoir traversé sans coup férir le golfe de Fos, le convoi s’est engagé dans le canal de Caronte étroitement surveillé par les forces de l’ordre. Un peu après 16 heures, la flottille traversait le centre-ville de Martigues sous l’œil impressionné des habitants venus pour l’occasion.

"Cela nous change"

"C’est une mission intéressante, cela nous change de la routine", avance un marin travaillant sur l’un des remorqueurs. D’ordinaire, ces derniers tractent pétroliers et porte-conteneurs entre la rade et les quais du port.

"Ce transport maritime est une première, et tout s’est bien passé, assure Michel Claessens, du service communication d’Iter. Nous avons toutefois eu un petit souci avec la météo. Ces opérations ne seront donc pas faciles à mener". Ce ne sont pas moins de 247 convois qui emprunteront cet itinéraire entre 2014 et 2018. "Le premier transport réel est prévu pour le mois de novembre prochain", confie Michel Claessens.

Quant au convoi test, il est maintenant en route pour Cadarache. Voyageant de nuit, il partira mercredi soir de Lambesc pour arriver jeudi matin à Meyrargues. Il en repartira vers 21 heures et atteindra sa destination finale, Saint-Paul-les-Durance, vendredi matin à 6 heures 30.
 

Plus d'articles