Martine Aubry menacée par le hacker franco israélien Ulcan

Martine Aubry menacée par le hacker franco israélien Ulcan
FRANCE

FAIT DIVERS – Le pirate informatique Grégory Chelli, alias Ulcan, a directement menacé Martine Aubry trois jours après la suspension du jumelage entre Lille et la ville de Safed en Israël. Le site de la ville de Calais et celui de plusieurs médias ont également été piratés jeudi.

La riposte n’a pas traîné. Deux jours après un conseil municipal lors duquel les élus lillois ont voté la mise en sommeil du jumelage avec la ville israélienne de Safed, Martine Aubry s’est attiré les foudres du pirate informatique Ulcan.

EN SAVOIR + >> Ulcan, le hacker qui divulgue le casier judiciaire de Dieudonné en toute impunité

En cause, un jumelage avec une commune israélienne

De son vrai nom Grégory Chelli, le franco israélien installé en Israël a affirmé, dans un post Facebook , avoir trouvé l’adresse et le numéro de Martine Aubry. "Mais je n’ai pas encore décidé quelle sanction serait appropriée pour elle", menace-t-il.

Le lien avec la récente décision du conseil municipal de Lille est évident. Initié en 1988 par Pierre Mauroy, le jumelage avec cette commune du nord d’Israël a été mis en sommeil . C’était d’ailleurs l’une des revendications principales des manifestants pro Gaza qui ont défilé, à plusieurs reprises, dans les rues de Lille cet été.

EN SAVOIR + >> Twitter suspend le compte d'Ulcan

La ville de Calais également visée

"Rompre n’est pas notre choix, ce serait insulter l’avenir, a expliqué Martine Aubry. Notre décision est guidée par une réflexion politique réfutant tout antisémitisme." Dans le même temps, le conseil municipal a aussi voté une subvention de 15 000 euros au profit de la population de Gaza via une souscription auprès des collectivités, des entreprises et des citoyens de la région.

Martine Aubry n’est pas la seule victime régionale d’Ulcan. Ce jeudi, c’est le site de la ville de Calais qui a été piraté. On pouvait y voir un drapeau israélien et le message "piraté par gstaad et Ulcan". Le site était toujours en maintenance ce vendredi matin. Egalement attaqués jeudi par Ulcan, les sites de France Inter et France Info fonctionnent, quant à eux, normalement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent