Mauléon : l'abattage arrêté, les deux salariés suspendus

DirectLCI
Après un scandale de maltraitance animale qui a éclaboussé un abattoir du Pays Basque, Stéphane Le Foll veut imposer des représentants de la protection animale dans chaque abattoir et la protection des "lanceurs d'alerte". Pour l'association L214, ces déclarations ne sont qu'une mise en œuvre d'une mesure de 2009. Elle souhaite l'installation de caméras dans les bâtiments.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter