Maxence et sa "SuperMax", une prothèse fabriquée par une imprimante 3D

Maxence et sa "SuperMax", une prothèse fabriquée par une imprimante 3D

A six ans, Maxence a reçu sa toute première prothèse de main. Fabriquée par une imprimante 3D, elle aura seulement coûté 50 euros à ses parents. Customisée en orange, jaune et bleue, l'enfant l'a baptisé "SuperMax".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination : les dates à connaître en fonction de votre tranche d’âge

EN DIRECT - Joe Biden promet suffisamment de vaccins pour tous les adultes américains "d'ici fin mai"

Quelles sont les alternatives au confinement le week-end ?

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Covid-19 : AstraZeneca, itinéraire d'un vaccin décrié finalement réhabilité

Lire et commenter