Maxence et sa "SuperMax", une prothèse fabriquée par une imprimante 3D

FRANCE
A six ans, Maxence a reçu sa toute première prothèse de main. Fabriquée par une imprimante 3D, elle aura seulement coûté 50 euros à ses parents. Customisée en orange, jaune et bleue, l'enfant l'a baptisé "SuperMax".
Lire et commenter