Médiator : des malades attaquent Servier pour "préjudice d'anxiété"

DirectLCI
Une cinquantaine de personnes qui ont pris du Mediator attaquent le laboratoire Servier devant le tribunal de Nanterre pour "préjudice d'anxiété". Pendant 3 ans, Alain a avalé un comprimé de Mediator matin et soir. Depuis 2009, le médicament a été retiré du marché et Alain a du mal à dormir la nuit. Son angoisse l'empêche de vivre normalement. Pour le laboratoire Servier, cette demande n’est pas recevable. La décision du tribunal de Nanterre a été mise en délibéré.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter