Médiator : des malades attaquent Servier pour "préjudice d'anxiété"

France
DirectLCI
Une cinquantaine de personnes qui ont pris du Mediator attaquent le laboratoire Servier devant le tribunal de Nanterre pour "préjudice d'anxiété". Pendant 3 ans, Alain a avalé un comprimé de Mediator matin et soir. Depuis 2009, le médicament a été retiré du marché et Alain a du mal à dormir la nuit. Son angoisse l'empêche de vivre normalement. Pour le laboratoire Servier, cette demande n’est pas recevable. La décision du tribunal de Nanterre a été mise en délibéré.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter