Faible ensoleillement en France : quels sont les effets du manque de soleil sur l'organisme ?

DirectLCI
SANTÉ - La fin de l'année 2017 et le début de la nouvelle sont marqués par la faiblesse de l'ensoleillement. Mais quels sont les effets sur notre organisme ? LCI vous explique tout.

Gris, pluvieux, triste, froid, maussade et surtout sans soleil, la météo entre le 1er décembre et le 15 janvier a vraiment été pourrie. Selon des chiffres de Météo France obtenu par nos confrères du Monde, la majorité des villes françaises ont connu un déficit d’ensoleillement plus important que la moyenne des 30 dernières années. La championne toute catégorie de ce triste classement, c’est Grenoble. En décembre, la "capitale des Alpes" a eu 51.7% de soleil en moins par rapport à la normale. Lille n’est pas en reste, car elle connaît son taux d’ensoleillement le plus bas depuis 1991.


Malheureusement, l’hiver étant loin d’être terminé, les niveaux d’ensoleillement risquent de continuer à rester bas... Avec quelques effets sur l’organisme ?

La dépression saisonnière

Ce trouble de l’humeur, théorisé et décrit par le docteur Norman E. Rosenthal en 1984, est majoritairement dû au manque de soleil pendant les saisons automnales ou hivernales. Il se caractérise par une diminution de l’énergie, une perte d’intérêt et, parfois, la baisse de la libido. Un peu comme les symptômes d’une dépression "classique". Par contre, certains effets de cette dépression sont surprenants. Les patients peuvent, par exemple, souffrir d’hypersomnie, c’est-à-dire dormir très souvent et longtemps.


Le docteur Norman E. Rosenthal recommande une solution simple pour traiter la dépression saisonnière, la luminothérapie. Ce traitement, reconnu, consiste à s’exposer de façon quotidienne à une source de lumière artificielle importante pour atténuer les symptômes. "La luminothérapie est aussi efficace que les médicaments antidépresseurs pour combattre les symptômes de cette forme de dépression", affirme ainsi l’Association Psychiatrique Américaine.

Manque de vitamine D

Cette vitamine, libérée par les rayons du soleil, a un rôle essentiel pour l’être humain. Elle permet, notamment, au calcium de se fixer sur les os. Si l’absence de soleil et donc se prolonge, une personne peut souffrir à terme d’ostéopathie. Cette maladie rend les os "mous" et peut entraîner sur le long terme leur déformation. Dans d’autres cas, le manque de vitamine D créait malheureusement chez les adultes des douleurs musculaires et articulaires. 


Les personnes en manque de soleil, et donc de vitamine D, peuvent aussi avoir une baisse de leur système immunitaire, car le nombre de globules blancs, réputés anti-infectieux, diminuent.

En vidéo

Le Monsieur Météo de TF1 parle" de ce manque de soleil en janvier.

Comme vous l’avez compris, l’important pendant l’hiver pour éviter les carences en vitamine D ou la dépression saisonnière, c’est de s’exposer le plus possible à de la lumière naturelle (quand vous le pouvez) ou bien de prendre de la vitamine D en comprimé.

Mais rassurez-vous, si la France connaît un ensoleillement relativement bas, nous sommes loin d’être les plus mal lotis. Selon le New York Times, Moscou a vu le soleil pendant seulement… 6 minutes au mois de décembre ! Nous en sommes encore loin. 

Plus d'articles

Sur le même sujet