Météo : Après la tempête Egon, quel temps ces prochains jours ?

DirectLCI
TEMPÊTE, NEIGE, FROID – Une femme est morte et 330.000 foyers ont été privés d’électricité au cours de la tempête qui a touché la France dans la nuit de jeudi à vendredi. Désormais, Météo-France s'inquiète des fortes chutes de neige.

Les éléments se déchaînent sur la France depuis jeudi soir. Alors que Météo France a levé vendredi matin son alerte aux vents violents, les risques de chutes de neige et de verglas dans l'Est de la France inquiètent. LCI fait le bilan des intempéries de cette fin de semaine.

La tempête Egon a fait une victime

Une mère de famille est décédée ce vendredi matin à Saint-Jeannet (commune de l’agglomération niçoise), écrasée par un sapin dans son jardin alors qu’elle emmenait ses enfants à l’école. "Elle est décédée sur le coup", a indiqué la gendarmerie. "Le mari a essayé d’intervenir tout de suite en découpant l’arbre, mais c’était trop tard". C’est pour le moment la seule victime recensée à cause de la tempête baptisée Egon, qui a fait par ailleurs une "petite cinquantaine" de blessés légers, selon le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux.

110.000 foyers toujours privés d’électricité

Les fortes rafales de vent (des pointes de vent à 146 km/h à Dieppe et 138 km/h à Octeville en Normandie) ont mis à mal le réseau de distribution d’électricité, principalement dans la partie nord de la France. Plus de 330.000 foyers ont été privés d’électricité au plus fort de la tempête, rapporte Enedis (en charge du réseau français, quel que soit le fournisseur). Le courant n’était toujours pas rétabli pour 110.000 d’entre eux à 16h vendredi. La Normandie et la Picardie sont les deux zones les plus touchées par ces coupures. 

En vidéo

Tempête : les images des bourrasques partagées sur les réseaux sociaux

Alerte à la neige et au verglas pour dix départements de l'Est de la France

Météo-France a activé l’alerte orange à la neige et au verglas pour dix départements de l'Est du pays. Ardennes, Côte-d’Or, Doubs, Jura, Haute-Marne, Meuse, Haute-Saône, Territoire-de-Belfort, Ain et Isère sont concernés. Evitez de vous déplacer si vous le pouvez, avertit Météo-France. Autrement, soyez très prudents et prévoyez le nécessaire en cas d’immobilisation prolongée.

Et ces prochains jours ?

Les jours qui viennent promettent d'être impitoyables si on se place du point de vue du mercure. Ainsi, dès mardi 17 janvier, les services météorologiques prévoient des journées consécutives sans dégel sur une grande partie du pays. Un phénomène qui concernera de nombreuses régions dans la suite de la semaine, voire le week-end. On observera ainsi des températures négatives y compris dans l'après-midi, dans la région Grand Est. Seules les côtes échapperont au phénomène et afficheront des valeurs positives dans l'après-midi.

En vidéo

REPLAY - La météo des neiges du vendredi 13 janvier 2017

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter