Vague de froid : nourrissons, personnes âgées... les autorités appellent à la prudence

DirectLCI
CONSEILS - En prévision de l'épisode de froid que connaît la France jusqu'à mercredi, la Direction générale de la Santé a rappelé les "précautions indispensables" à prendre.

Ne prenez pas de risque. C'est, en raison de l'épisode de froid exceptionnel que va connaître la France jusqu'au milieu de la semaine prochaine, la Direction générale de la Santé a rappelé les "précautions indispensables" à prendre. Encore plus s'il venait à s'accompagner d'un pic de pollution. Le but étant de se protéger de l'hypothermie, des gelures ou de l'aggravation d'éventuels risques cardio-vasculaires.


Elle conseille de se couvrir chaudement, en protégeant surtout la tête, le cou, les mains et les pieds. La pratique du sport est également déconseillée par la DGS qui appelle à limiter les efforts physiques, "même lorsqu'on est en bonne santé" : "Le froid demande des efforts supplémentaires à notre corps, et notamment à notre cœur qui bat plus vite pour lutter contre le refroidissement, et peut aggraver d’éventuels problèmes cardio-vasculaires", écrit l'instance dans son communiqué.

Le froid est surtout l'ennemi des nourrissons : ceux-ci sont particulièrement "exposés au froid car leur système de régulation de température est encore immature. Leur capacité d’adaptation aux changements de température n’est pas aussi performante que celle d’un enfant ou d’un adulte pour lutter contre le froid". Sauf nécessité impérative, évitez  donc les sorties à votre bébé, prévient la DGS alors que le Moscou-Paris déferle sur la France de dimanche jusqu'à mercredi et qu'on devrait connaître entre lundi et mercredi les journées les plus froides de l'hiver.

Concernant les personnes âgées, là encore, il convient, autant que possible, de s’abstenir de sortir pour préserver leur santé et également pour éviter tout risque de chute, les périodes de grand froid étant propices à la survenue d’autres phénomènes météorologiques potentiellement dangereux, comme la neige et le verglas.

En vidéo

Vague de froid : quelles températures ressenties et dans quelles régions ?

Un sans-abri probablement mort de froid samedi

Un sans-abri de 35 ans a été retrouvé mort dimanche matin par ses deux camarades d'infortune, probablement en raison du froid, à Valence où le thermomètre est descendu jusqu'à -3 degrés dans la nuit, a appris l'AFP auprès de la préfecture de la Drôme. La veille déjà, un homme de 62 ans qui vivait dans une cabane dans les bois à Auffreville-Brasseuil (Yvelines) a été perdu la vie.  Alors qu'on attend jusqu'à -25° ressentis dans les Alpes, 37 départements ont déclenché le plan grand froid.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter