Le coût des inondations estimé entre 150 et 200 millions d'euros

Le coût des inondations estimé entre 150 et 200 millions d'euros

DirectLCI
LA FACTURE - La Fédération française des assurances a estimé, ce jeudi, que les inondations qui ont frappé la France à la fin du mois de janvier coûteraient entre 150 et 200 millions d'euros, et ce alors que le nombre de sinistres recensé a été situé entre 25.000 et 30.000.

Entre 150 et 200 millions d'euros. C'est la coquette somme que devraient coûter aux assureurs les dégâts générés par les inondations qui ont frappé la France à la fin du mois de janvier. Une première estimation, qu'a publiée jeudi 15 février la Fédération française de l'assurance.

En vidéo

Inondations : la facture s'annonce lourde

La FFA a estimé le nombre de sinistres liés à la montée des eaux à une fourchette allant de 25.000 à 30.000. Des chiffres nettement moins élevés que ceux générés par les crues qui avaient frappé l'Ile-de-France en juin 2016, lors de laquelle plus d'1,4 milliards d'euros de facture avait été recensé, pour 182.000 sinistres. "Le mesures de précaution prises permettront de limiter les dégâts", avait anticipé la FFA auprès de LCI au début de la décrue, qui se félicitait alors que "l'annonce précoce de l'événement avait permis aux gens de se préparer".


Les crues, qui avaient touché plusieurs régions, parmi lesquelles la Normandie, l'Ile-de-France, la Bourgogne-Franche-Comté ou le Grand Est, avaient duré plusieurs semaines depuis la fin janvier jusqu'aux premiers jours de février. Mercredi 14 février, le gouvernement avait indiqué que 275 communes allaient être reconnues comme étant en état de catastrophe naturelle. Première estimation oblige, la FFA a profité de son communiqué pour encourager les victimes à contacter leur assureur "sans tarder (...) afin de pouvoir bénéficier rapidement d'un accompagnement ainsi que d'avances sur indemnisation selon les besoins". 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter