Meurtre d’un maçon à Aubignosc : la gendarmerie lance un appel à témoins

Meurtre d’un maçon à Aubignosc : la gendarmerie lance un appel à témoins

FAIT DIVERS – Le mois dernier, une famille avait été séquestrée à Aubignosc (Alpes-de-Haute-Provence) par trois cambrioleurs. Violemment frappé par les agresseurs, le père n'avait pas survécu à ses blessures.

La gendarmerie de Digne-les-Bains en quête d’indices. "Dans le cadre de l'homicide commis dans la nuit du mardi 16 au mercredi 17 septembre 2014 chemin du Malaga à Aubignosc (04), la gendarmerie recherche toute personne pouvant apporter son témoignage ou des informations utiles à l'enquête en cours", indique-t-elle dans un communiqué.

La gendarmerie demande également aux "personnes ayant circulé dans le secteur des communes de Peipin et de Chateauneuf-Val-Saint-Donat cette nuit-là, dans un créneau horaire compris entre 23 heures et 2 heures du matin" de se faire connaître auprès des autorités.

Le cambriolage dégénère

Agressé en pleine nuit sous les yeux de ses proches, à son domicile d’Aubignosc, le père de famille était mort d’asphyxie . Pas de coups de couteau mortel, ni de coup de feu de la part des cambrioleurs. Lhomme de 45 ans qui gérait une entreprise de maçonnerie avait été étouffé.

"Il s’est débattu et a crié, les agresseurs ont voulu le faire taire", avait précisé Dominique Moyal, procureure de la République d’Aix. La mort de ce maçon d’une petite commune des Alpes-de-Haute-Provence avait ému toute la région. Une marche blanche avait été organisée en sa mémoire quelques jours après le drame.

Toute personne susceptible d'apporter un témoignage peut appeler la gendarmerie de Digne au 04 92 30 51 39.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Israël/Palestine : l'Onu craint "une véritable guerre"

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Traque dans les Cévennes : un homme armé toujours en fuite après un double meurtre

Procès du meurtre d'Arthur Noyer : Nordahl Lelandais ne fera pas appel

"On veut lui faire porter le chapeau", confie la sœur du tueur présumé d'Eric Masson

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.