Meurtres à Magnanville : les juges avaient prédit le passage à l’acte du tueur en 2013

DirectLCI
Lorsque Larossi Abballa a été condamné à trois ans de prison en 2013 pour "association de malfaiteurs en vue de préparer un acte terroriste", les juges avaient prédit sans le savoir le drame de Magnanville : "Il est déterminé, une action violente n’est pas exclue", avaient-ils écrit.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter