Michel Houellebecq au Palais de Tokyo : "Ce qui domine, c’est le désir que tout marche bien"

DirectLCI
A quelques heures du vernissage de son exposition, Michel Houellebecq se sent comme un metteur en scène qui règle les derniers détails techniques. "Ce qui domine à quelques heures du vernissage, c’est le désir que tout marche".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter