Mickaël, portrait de l'un des derniers cireurs de chaussures

DirectLCI
À Paris, il n'existe plus que trois ateliers de cireurs de chaussures. Mickaël est l'un d'entre eux. Il pratique encore un cirage à l'ancienne, sur chaise. En période de fête, en plus de ses clients habituels, la fréquentation de sa boutique est plus importante. Compter entre 10 et 40 euros pour retrouver des chaussures presque neuves.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter