Migrants à Calais : les commerçants dénoncent les promesses non tenues par l'Etat

DirectLCI
Pour Bertrand Lefebvre, à la tête d’un restaurant gastronomique à Calais, difficile de remplir son établissement ces derniers mois. Sa principale clientèle, les touristes, désertent la ville, la considérant comme celle des migrants. Sa perte de chiffre d’affaires est estimée à 20 à 30%. Même chose pour les commerçants du centre-ville, où beaucoup de rideaux sont dorénavant baissés. Près de 400 commerçants de la ville ont décidé d’attaquer l’Etat en justice pour rupture d’égalité devant les charges publiques.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter