Migrants de la Chapelle : des dizaines ont choisi la rue plutôt que les centres d'accueil

Migrants de la Chapelle : des dizaines ont choisi la rue plutôt que les centres d'accueil

Les migrants de la Chapelle qui ont été délogés la semaine dernière, ont été conduits dans des centres d'hébergement d'urgence. Plusieurs dizaines d'entre eux ont tout de même préféré rester dans la rue, dénonçant les conditions d'accueil. La maire de Paris, Anne Hidalgo s'est prononcée en faveur d'un centre d'hébergement d'urgence dans la capital, dans lequel les migrants pourraient rester deux semaines.

Les articles les plus lus

Investiture de Joe Biden : le FBI craint une menace venant de la Garde nationale

Au crépuscule de son mandat, Donald Trump s’apprête à accorder 100 grâces présidentielles

Jean-Pierre Bacri, le bougon préféré du cinéma français en cinq répliques cultes

Variants du coronavirus : le Haut Conseil de la santé publique déconseille certains masques en tissu

États-Unis : Melania Trump fait ses adieux à la Maison Blanche

Lire et commenter