Migrants : l’Etat veut accélérer le démantèlement de la "Jungle" de Calais

DirectLCI
L'État a annoncé vendredi une nouvelle étape dans le démantèlement souhaité de la "Jungle" de Calais, où vivent quelque 4.000 migrants. Après avoir procédé à l’évacuation de 600 réfugiés fin janvier, les autorités souhaitent désormais vider "la moitié" de la superficie du plus grand bidonville de France. La préfète du Pas-de-Calais Fabienne Buccio, estime que "800 à 1.000 personnes" sont concernées.

Plus d'articles