Mineur parti faire le jihad en Syrie : l'avocate de la famille met en cause la police aux frontières

Mineur parti faire le jihad en Syrie : l'avocate de la famille met en cause la police aux frontières

Une mère, dont le fils alors mineur était parti faire le jihad en Syrie, doit demander mardi au tribunal administratif de Paris de condamner l'Etat à la dédommager. Samia Maktouf, avocate de la famille, a expliqué pourquoi la mère du jeune français avait intenté cette action en justice.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

Lire et commenter