Mineur parti faire le jihad en Syrie : l'avocate de la famille met en cause la police aux frontières

DirectLCI
Une mère, dont le fils alors mineur était parti faire le jihad en Syrie, doit demander mardi au tribunal administratif de Paris de condamner l'Etat à la dédommager. Samia Maktouf, avocate de la famille, a expliqué pourquoi la mère du jeune français avait intenté cette action en justice.

Plus d'articles