Mineur parti faire le jihad en Syrie : l'avocate de la famille met en cause la police aux frontières

Mineur parti faire le jihad en Syrie : l'avocate de la famille met en cause la police aux frontières

Une mère, dont le fils alors mineur était parti faire le jihad en Syrie, doit demander mardi au tribunal administratif de Paris de condamner l'Etat à la dédommager. Samia Maktouf, avocate de la famille, a expliqué pourquoi la mère du jeune français avait intenté cette action en justice.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal, mode d'emploi : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

Covid-19 : la situation dans les hôpitaux est-elle pire qu'avant la vaccination ?

Après "cinq ans de déclin", la France est-elle passée septième puissance économique mondiale ?

Alerte au tsunami du Japon aux États-Unis : la menace terminée mais d'importants dégâts aux Tonga

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.