Mineurs grévistes de 1948 : la réparation sera de 30.000 euros chacun

France
DirectLCI
Les mineurs grévistes de 1948 et 1952 victimes de licenciements abusifs vont recevoir, eux ou leurs descendants, une allocation de 30.000 euros, selon un amendement du gouvernement au budget 2015, comme Christiane Taubira s'y était engagée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter