Minute de silence perturbée : les enseignants démunis face au comportement de certains élèves

Minute de silence perturbée : les enseignants démunis face au comportement de certains élèves

70 cas de perturbations de la minute de silence organisée jeudi 8 janvier, jour de deuil national, ont été recensés par l’Education nationale. Des élèves ont parlé, sifflé, ou témoigné d’un soutien aux frères Kouachi. Plusieurs professeurs ont été choqués par de telles attitudes et n’ont pas su comment réagir. Depuis, plusieurs condamnations pour apologie du terrorisme ont été prononcées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 23.996 ces dernières 24 heures, en hausse de 7% sur une semaine

PHOTO - La Nasa publie une vue panoramique de Mars prise par Perseverance

Covid-19 : Jean Castex appelle à renforcer les contrôles dans les 20 départements sous surveillance

Alexeï Navalny envoyé en colonie pénitentiaire : "Personne n'en sort indemne"

Dr Gérald Kierzek : "Il n'y a aucune démonstration scientifique qu'un confinement intermittent a une efficacité"

Lire et commenter