Mise en examen des ados candidats au jihad : "C'est n'importe quoi"

DirectLCI
Pour les avocats des deux adolescents toulousains leur mis en examen pour association de malfaiteur après avoir voulu partir faire le Jihad en Syrie, "est aberrante". Ils mettent en avant le caractère "humanitaire" du voyage de leurs clients.

Sur le même sujet

Lire et commenter