Moins de deux semaines avant l'interdiction des vitres teintées

DirectLCI
RÉGLEMENTATION - A partir du 1er janvier 2017, la loi change pour les automobilistes français : les vitres teintées en voiture seront désormais interdites au delà du seuil de 30%, pour des raisons de sécurité.

Si vous êtes concernés, vous n'avez plus que deux semaines pour mettre votre véhicule en conformité. Dès le 1er janvier 2017, les vitres latérales avant du véhicule, dont la transmission de lumière visible (TLV) est inférieure à 70% seront interdites. Objectif ? Mettre fin à un "réel danger en matière de sécurité routière", expliquait le ministre de l'Intérieur. 


Cette interdiction devrait permettre une meilleure visibilité à l'intérieur du véhicule pour les forces de police et de gendarmerie, rappelle le site 1ere.  Et donc, de mieux contrôler certaines infractions au code de la route, comme le non-port de la ceinture de sécurité ou l'usage du téléphone au volant. Dès janvier 2017, les contrevenants s'exposeront à une amende de 135 euros et trois points de permis de moins. 

Neuf mois pour se mettre en règle

Les automobilistes étaient prévenus : l'annonce a été faite il y a déjà quelques mois. De fait, les conditions d'interdiction du surteintage font désormais partie du code de la route par le décret du 13 avril 2016. Un délai assez long pour permettre aux automobilistes de se mettre aux normes.  


Leur nombre est estimé à 2 millions. Si les vitres teintées des voitures les plus courantes respectent  la limite de 30%, certains modèles de luxe ou des voitures "tunées" (par vos soins ou achetées d'occasion) peuvent être concernées. 


Néammoins, certains véhicules peuvent bénéficier d'une dérogation, comme les véhicules blindés dédiés au transport de personnes ou de marchandises ou encore ceux aménagés pour raison médicale (un certificat médical doit en attester), rappelle AutoPlus. 

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter