Moins de tués en 2013 sur les routes de Loire-Atlantique

Moins de tués en 2013 sur les routes de Loire-Atlantique

France
DirectLCI
TRANSPORT - La préfecture a fait le bilan de la sécurité routière dans le département l’année passée. 61 personnes ont été tuées sur la route, soit 23% de moins qu’en 2012.

"2013, une année exceptionnelle." C’est le bilan que dresse la préfecture, en matière de sécurité routière en Loire-Atlantique en 2013. En effet, le département compte une baisse de 23% du nombre de tués sur les routes, avec 61 décès, contre 80 en 2012. Cependant, les efforts doivent rester soutenus : 62% de ces accidents meurtriers ont eu lieu les six derniers mois.

Le nombre de blessés recule, lui aussi, de 15%. Selon la préfecture, la sensibilisation commence à faire ses effets : "La prise de conscience des usagers quant au danger de l’alcool au volant est manifeste puisque c'est la cause principale de 7 des 58 accidents mortels", indique-t-elle. Cette responsabilisation des automobilistes est due en partie à l’impact de campagnes nationales, mais aussi à la communication faite autour du déploiement des radars mobiles, ou encore au contexte économique qui incite les usagers à rationaliser leurs déplacements.

Les piétons davantage touchés

Les appareils de contrôles automatiques de vitesse ont ainsi enregistré moins d’infractions qu’en 2012. En revanche, les radars posés sur les feux rouges ont envoyé plus de 4 400 messages d’infraction supplémentaires qu’en 2012.

Reste cependant un point faible dans ce bilan : les usagers vulnérables, et notamment les piétons, ont été particulièrement touchés par les accidents cette année. 13 victimes sont enregistrées, soit huit de plus qu’en 2012. La mortalité est en revanche identique à celle de l’an dernier pour les deux roues motorisés et les cyclistes.

Sur le même sujet

Lire et commenter