Mondial de foot : à J-100, le Brésil impatient

DirectLCI
Les critiques pleuvent sur l'explosion du budget et le retard pris sur les chantiers au Brésil. Malgré tout, les 200 millions de Brésiliens ont gardé leur âme de supporter. Des favelas aux quartiers chics, la Coupe du monde reste synonyme de croissance économique et de fête.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter