Monophonic Interzone, les Niçois provoc', sexy et rock

Monophonic Interzone, les Niçois provoc', sexy et rock

DirectLCI
MUSIQUE – Nouvelle révélation de la scène niçoise, le quatuor électro-rock cultive une esthétique sensuelle et provocatrice.

La pudeur, très peu pour eux. Dans leur dernier clip, "Alsace" , les membres de Monophonic Interzone apportent la preuve que le rock pouvait encore être provocateur. Au point d’avoir créé le buzz depuis quelques semaines sur Internet, avec ces images orgiaques du groupe en train d’interpréter un morceau de leur dernier album M/I/S/C.

Salués par Les Inrocks

Le très « select » magazine Les Inrocks s’est emparé du phénomène et consacre en fin d’année un article au quatuor azuréen. "Ça fait partie des très bons retours qu’on a pu avoir suite à ce clip, admet Geoffrey, le guitariste du groupe. C’est gratifiant car c’est très compliqué pour un jeune groupe de se faire connaître hors de sa région."

Une moyenne d’âge de 23 ans pour ces quatre garçons originaires de Nice. Akseli (chant), Charles (machines) Geoffrey (Guitare) et David (Batterie) créent en 2011 ce groupe au nom étrange : "On a surtout choisi ça pour se démarquer, montrer qu’on avait un univers différent" se souvient Geoffrey. Leur musique suit ce chemin et tente l’association entre rock stoner, électro et pop.

Esthétique singulière

Avec la ferme intention de "monter un projet musical sérieux" le groupe investit sur tous les terrains pour développer sa notoriété. Notamment par le biais d’une esthétique singulière. Le vidéo clip "Alsace" illustre cette sensualité trash à la sauce hipster. "On a surtout voulu faire une satire des clips de rap, précise Geoffrey. Mais c’est vrai qu’on joue de ce côté provocateur, c’est assumé. Aujourd’hui avec internet le côté visuel est aussi important que la musique."

Derrière l’image, le talent musical de Monophonic Interzone est bien là… et reconnu. Récent lauréat du tremplin MJC Picaud, le combo azuréen vient de participer aux Inouis, les concerts de sélection du Printemps de Bourges. De quoi dépasser peut-être les frontières des Alpes-Maritimes.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter