Mort de Rémi Fraisse : la fin des grenades offensives ne fait pas taire les critiques

Mort de Rémi Fraisse : la fin des grenades offensives ne fait pas taire les critiques

Sous le feu des critiques depuis la mort de Rémi Fraisse, sur le site du barrage de Sivens le 25 octobre, Bernard Cazeneuve a annoncé jeudi soir l'interdiction définitive de l'usage des grenades offensives par la gendarmerie. Insuffisant pour faire taire les détracteurs, notamment dans les rangs de l'extrême gauche.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre du meurtre de George Floyd

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 patients en réanimation quasiment atteint

Dormir six heures ou moins entre ses 50 et 70 ans renforcerait le risque de démence

Vacances : les destinations les plus prisées pour cet été

Lire et commenter