Mort de Rémi Fraisse : la fin des grenades offensives ne fait pas taire les critiques

FRANCE

Sous le feu des critiques depuis la mort de Rémi Fraisse, sur le site du barrage de Sivens le 25 octobre, Bernard Cazeneuve a annoncé jeudi soir l'interdiction définitive de l'usage des grenades offensives par la gendarmerie. Insuffisant pour faire taire les détracteurs, notamment dans les rangs de l'extrême gauche.
Lire et commenter