Mort du policier municipal de Vénissieux : un homme se rend

Mort du policier municipal de Vénissieux : un homme se rend

FAIT DIVERS – Il s'agit d'un homme de 27 ans, habitant le 3e arrondissement de Lyon. Le suspect s'est rendu dimanche au commissariat d'Auxerre, et doit être présenté au parquet ce mardi.

Il s'est constitué prisonnier. Dimanche en fin d'après-midi, le conducteur présumé de la voiture volée impliquée dans l'accident ayant coûté la vie à un policier municipal de Vénissieux, mercredi soir , s'est présenté au commissariat d'Auxerre (Yonne).

Il s'agit d'un Lyonnais de 27 ans, résidant dans le 3e arrondissement. Il a affirmé avoir été seul dans l'habitacle au moment des faits. Selon le journal Le Progrès , cet intérimaire natif de la Nièvre est connu de la justice pour des affaires de défaut d'assurance, de filouterie d’essence, d'escroquerie et d'outrage. Le suspect a été placé en garde à vue à Lyon dimanche soir, où il a expliqué les circonstances de la course-poursuite ayant tourné au drame.

Une marche silencieuse mercredi

Le chauffard aurait d'abord grillé un feu rouge à Vénissieux puis aurait refusé de s'arrêter alors que la voiture de police tentait de la contrôler. Plusieurs infractions plus tard, il aurait emprunté une voie des TCL à Saint-Priest et évité un bus de la ligne C25 de justesse. Chance que n'a pas eu le véhicule de police.

Pour rappel, la Renault Mégane des forces de l'ordre avait violemment percuté le bus et Yassine Zobiri, 30 ans, avait trouvé la mort . Son collègue, lui, a été blessé et hospitalisé. Une marche silencieuse est prévue ce mercredi à Vénissieux afin de rendre hommage au policier. Le suspect doit être présenté au parquet ce mardi.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

"Nos aînés ont raison" : nouvelle tribune de militaires sur le risque d'une "guerre civile" en France

Le "champignon noir" : que sait-on de cette infection qui touche les yeux de patients guéris du Covid en Inde ?

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Elle a tué son mari qui la tyrannisait : l'interview poignante de Valérie Bacot dans "Sept à Huit"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.